Déclaration d’impôt, comment gérer les réductions d’impôts

Pour réduire le cout des impôts, vous avez plusieurs possibilités comme l’hébergement d’une personne dépendante. Lorsque vient le temps de déclarer les revenus perçus l’année précédente, vous devez également mentionner les réductions d’impôts. Si vous ne savez pas comment faire, la procédure suivante vous est proposée.

Quelles sont les méthodes utilisées pour déclarer les réductions d’impôts ?

Dès que vous avez l’âge requis soit 18 ans et que vous êtes à même de vivre sans tutelle, vous avez l’obligation de déclarer vos revenus. Que vos revenus soient faibles ou élevés, cette action est obligatoire.

Pour ce type de procédure, vous disposez de plusieurs solutions à commencer par la version manuscrite. Il s’agit du formulaire que l’administration fiscale vous envoie entre mai et avril. La déclaration sera envoyée soit par la poste, soit au centre d’impôts à proximité de votre domicile.

Sinon, il est également possible d’envoyer sa déclaration en ligne sur le site www.impots.gouv.fr. Il existe même des applications mobiles pour ce type de procédure. Cette méthode est obligatoire lorsque vos revenus ont dépassé la limitée de 28 000 euros. Transfert d’argent se fait par les méthodes habituelles notamment par PayPal.

Quelles sont les réductions d’impôts à gérer ?

Plusieurs méthodes permettent de réduire ses impôts sur le revenu. Parmi les plus intéressants, vous pouvez par exemple jouer sur votre quotient familial.

Cela prend en compte le ou la conjoint(e) de vos enfants. La part fiscale dépendra du nombre des effectifs de votre famille. Si votre enfant est handicapé, vous avez droit à une demi-part fiscale en plus.

Cette solution s’applique également si vous devez être en charge d’un enfant pour une durée de 5 ans. Sinon, vous pouvez aussi faire des investissements notamment auprès d’une PME. Vous devez axer la recherche de PME sur les secteurs ayant de forts potentiels et innovants.

Le siège de l’entreprise devra être en France et le nombre de salariés doit dépasser les 250 personnes. Cela vous permettra d’obtenir une réduction de 18 %. Vous pouvez également investir dans le domaine du cinéma, de l’immobilier ou faire une donation auprès d’une association.

Quelle solution pour bien gérer les réductions d’impôts ?

Si vous êtes le responsable dans le foyer, ce sera votre rôle de remplir le formulaire de déclaration. Cette déclaration sera valide pour tous les membres de la famille rattachée au foyer fiscal.

Cependant, n’ayant aucune notion dans ce type de procédure, il est tout à fait compréhensible d’être perdu dans tous ses chiffres et appellations. Chaque réduction d’impôts possède son propre paramétrage comme l’investissement locatif par exemple. Pour ce dossier uniquement, vous aurez à remplir deux formulaires.

L’investissement locatif étant prévu pour 9 ans, vous devez faire une déclaration chaque année. D’ailleurs, les lois concernant les réductions sont susceptibles au changement ce qui nécessite d’être à jour. Pour vous aider à y voir clair, vous pouvez demander l’aide d’un expert-comptable.

Ce type d’aide peut être sans frais selon le mode opératoire. En effet, vous pouvez soit demander une aide à domicile, soit solliciter une assistance par téléphone. Chaque région possède son propre réseau d’expert-comptable avec des horaires et des jours de travail différents.